Littoral roussillonnais/ Echouage de boulettes d’hydrocarbures : la Préfecture des P-O réagit

le Nov 22, 2018 •L'Ouillade

Communiqué de presse.

« Un échouage de boulettes d’hydrocarbures est constaté depuis ce dimanche 18 novembre 2018 après midi sur le littoral du département. Il s’agit de petites boulettes noires de petite taille (quelques mm à 4 cm environ), déposées sur les plages par la mer.Les boulettes sont présentes sur une bande de quelques mètres parallèle au rivage, sur des linéaires qui peuvent atteindre plusieurs centaines de mètres. Les quantités globales d’hydrocarbures répandues restent toutefois très limitées.

La plupart des communes littorales est touchée par cet arrivage de polluant, depuis Le Barcarès jusqu’à Cerbère, dans des proportions différentes selon les secteurs atteints.

Une pollution similaire a déjà été constatée dans les autres départements du golfe du Lion ainsi qu’en certains points du littoral du Var et des Bouches du Rhône.

Mesures mises en œuvre

Sur les conseils de la préfecture des Pyrénées-Orientales, les dispositions suivantes ont été prises par les communes concernées :

-des arrêtés de fermeture des plages touchées par la pollution ont été pris, interdisant l’accès et la baignade.

-des prélèvements ont été réalisés par les forces de gendarmerie terrestres et maritimes, aux fins d’analyses et d’enquête.

-les opérations de ramassage des polluants sont entreprises par les personnels communaux, formés et équipés pour ce type d’intervention.

Rappel des consignes en vigueur au public

Il est rappelé que la récupération des polluants ne doit pas être réalisée par le public. Cette collecte doit impérativement être réalisée par des personnels formés, équipés et encadrés.

Afin de ne pas gêner ces travaux, il convient de respecter les arrêtés d’interdiction pris par les maires.

De nouveaux arrivages peuvent se produire dans les jours à venir en fonction de la météorologie et des états de mer. En cas de découverte de polluants sur les côtes du département, il faut le signaler à la commune concernée, qui prendra les dispositions nécessaires et avertira les services compétents ».

LOGO